La version 3.0.52 est en ligne…

Après des semaines d’efforts, une nouvelle version est en ligne qui entend améliorer sensiblement la qualité graphique du programme. Les textures des objets du système solaire ont été actualisées, mais c’est surtout le rendu de la surface de la Lune qui a fait l’objet d’un soin tout particulier.

Les images utilisées pour recréer la surface lunaire sont issues de la Lunar Reconnaissance Orbiter Camera (LROC),  un instrument installé sur la mission Lunar Reconnaissance Orbiter qui cartographie notre satellite en haute résolution depuis juin 2009.

Afin de créer un effet 3D, j’utilise la technique du Parallax Occlusion Mapping qui permet de simuler les ombres portées du relief en fonction de la position du Soleil et de l’observateur. Ainsi, même s’il ne s’agit pour l’instant que de textures absolument planes collées sur une simple sphère, le résultat est souvent bluffant et donne l’impression de pouvoir se promener entre les montagnes et les cratères.

Surlignage en rouge des ombres portées

Dans une prochaine version, les surfaces de plusieurs objets du système solaire seront réellement recréées en 3D, mais il sera nécessaire de disposer d’une configuration suffisamment puissante pour profiter de cette possibilité (c’est-à-dire disposer d’une carte graphique compatible DirectX 11 ou OpenGL 4.0 au minimum capable d’appliquer la tesselation en hardware).

De nouveaux détails qui étaient déjà présents dans la version 2 sont de retour avec cette révision 3.0.52 comme le reflet du Soleil dans les océans terrestres.

Enfin, le programme affiche maintenant les noms des principales formations géologiques visibles à la surface des planètes et de leurs satellites (il y a aussi les capitales pour la Terre et les lieux d’atterrissage des principales missions spatiales pour les autres objets).

A vous d’essayer de retrouver les sites d’alunissage des missions  Apollo !